La détection des punaises de lit :

une étape importante pour leur éradication

Depuis toujours, l’apparition des punaises de lit dans une habitation est très difficile à percevoir par les habitants. Cela est certainement dû aux caractéristiques propres à ces bestioles.

En effet, ce sont des nuisibles ayant une très petite taille et qui opèrent seulement pendant la nuit parce qu’elles sont sensibles à lumière du jour. De plus, leurs piqûres, manifestations physiques des punaises de lit sur l’homme, ne donnent pas très tôt des conclusions sur leur présence, surtout lorsqu’il s’agit de la première infestation.

Cet état de choses entraîne souvent une détection tardive qui donne l’occasion à ces insectes de se proliférer suffisamment. Le pire est qu’ils sont capables de se propager dans toute votre habitation par différents moyens.

Hormis leur capacité à se déplacer d’un lieu à un autre, il est également possible qu’ils s’introduisent dans différents objets que vous utilisez, surtout pendant vos séjours hors de votre domicile. C’est ainsi que vous pourrez, sans le vouloir, rapporter des punaises de lit chez vous, par le biais de vos vêtements, de votre valise ou même des meubles d’occasion.

Vous comprenez alors pourquoi il est important de procéder au plus vite à la détection de ces nuisibles, afin d’empêcher leur prolifération dans toute votre demeure. Comment alors procéder ?

9

Morsures

9

Draps tâchetés de sang

9

Traces matières fécales

Partir des suppositions d’une infestation pour détecter leur présence

Pour être certain qu’il s’agit réellement des piqûres de punaises de lit, le signe le plus distinctif est que vous pourrez apercevoir ces nuisibles sur plusieurs espaces de votre habitation. Ils peuvent être en vie ou alors déjà morts.

Lorsque les punaises de lit s’installent dans votre habitation, ils auront inévitablement le besoin de se nourrir et votre sang constitue leur unique alimentation. Il est donc évident que des traces de leur passage seront visibles sur votre corps à votre réveil.

Vous remarquerez que les morsures seront regroupées sur une ou plusieurs parties de votre corps et que vos draps seront tachetés de sang. Les traces de leurs matières fécales, généralement de couleurs brunes, peuvent également être visibles sur votre literie.

Lorsque vous constatez la présence de piqûre sur votre corps, vous devez impérativement demander l’avis d’un médecin qui vous donnera un diagnostic précis sur la provenance de ces morsures. Même à l’aide d’une simple image envoyée par le net, vous trouverez la cause de votre problème. Qu’il soit généraliste ou spécialiste (un dermatologue par exemple), le médecin vous aidera à découvrir le genre de nuisible qui s’est invité chez vous.

Détection des punaises de lit : l’avis d’un expert

Le plus important dans la détection d’une infestation est d’avoir un avis d’expert. Pour cela, vous pouvez vous adresser à un spécialiste en désinsectisation qui détient les techniques nécessaires pour la reconnaissance. Il se chargera de localiser, par une opération manuelle, tous les endroits susceptibles d’être infestés afin de procéder à l’élimination des nuisibles.

Cette technique qui est la plus répandue contient certaines limites non négligeables. En effet, la détection de ces insectes par un humain se limite seulement à certaines zones de l’espace à traiter. Lorsque les punaises de lit envahissent des endroits inaccessibles à l’homme, il est quasiment impossible que ce dernier puisse les découvrir.

9
9

Spécialise en désinsectisation

9

Localisation par une opération manuelle

9
9

Recours à un chien

9

Capacité de sentir ses nuisibles

Détection des punaises de lit : la méthode canine

Ici, il s’agira de faire recours à un chien pendant l’étape de reconnaissance des endroits infestés. Cet animal a effectivement la capacité de sentir ces nuisibles, quel que soit l’endroit de l’infestation. Ainsi, il peut facilement aider son maître à trouver tous les endroits déjà envahis par les punaises de lit.

Des situations réelles de détection ont déjà prouvé qu’aucun endroit n’est impossible à infester par les punaises de lit. Il ne serait donc pas étonnant de les retrouver sous le plancher, dans les brèches des murs ou même derrière des dispositifs électriques.

La méthode canine est donc celle que nous préconisons : elle est non seulement rapide, mais elle est également éprouvée. Son utilisation, couplée avec les compétences de l’expert en désinsectisation, vous permettront de venir rapidement à bout de ces nuisibles.

Le diagnostic et le traitement, deux étapes indissociables

À l’apparition des signes visibles d’une infestation, vous avez certainement fait une auto détection ou avez eu recours à un expert (médecin ou professionnel en désinsectisation) ou à un animal détecteur. Une fois que vous avez eu la confirmation de l’infestation, vous devez penser au traitement pour leur éradication.

Cependant, avant d’entamer cette opération, il est important de procéder à une préparation en amont qui déterminera la réussite ou non de l’intervention. Le caractère essentiel de cette préparation provient de la nécessité de réussir l’opération de désinsectisation.

C’est bien pour cela qu’il est nécessaire que la phase de détection des espaces infestés soit une réussite. À vrai dire, le premier traitement anti-punaises ne suffirait pas pour éradiquer l’ensemble de ces nuisibles. La plupart du temps, il est conseillé d’exécuter l’opération en trois passages. Cela permet tout simplement d’éliminer tous les doutes qui subsisteraient après un seul passage. Il peut effectivement avoir d’autres présences de punaises de lit comme les œufs qui n’ont pas encore éclos ou des punaises qui sont bien dissimulées.

Vous pouvez toutefois partir du fait que la première opération d’éradication est suffisante et qu’elle devrait normalement être efficace. Cependant, les lieux de rencontre tels que les bateaux de croisières, les établissements hôteliers ou médicaux ou encore les lieux de spectacle peuvent encourir de nouveaux risques d’exposition. Si vous n’êtes donc pas convaincu par la première intervention, vous pouvez penser à une seconde solution. Ainsi, pour prévenir une autre infestation, vous pouvez refaire un nouveau diagnostic à l’aide d’une intervention canine. Cette possibilité serait effectivement plus préférable que de se faire encore piquer ou d’enregistrer des plaintes de clients avant d’en avoir la certitude.

 

9
9
9

Auto-détection

9

Expert

9

Détection des espaces infestés

9

Détection des espaces infestés

9